Ail sauvage qui illumine le sous-bois au printemps. Tout est comestible, du bulbe jusqu'à la graine, avec une délicate saveur d'ail. On peut le manger en frais d'avril à juin, puis le conserver à l'huile d'olive avec une pointe de sel (comme le basilic).

Ail des ours

3,90 €Prix
  • il est préférable de le mettre dans des conditions proches de son habitat sauvage : à l'ombre, dans un sol frais et riche. Le semis est délicat (plante sauvage) et la plante se multiplie plus facilement par ses bulbes. Mais pour ceux qui veulent essayer : semer en pépinière à l'automne ou au printemps, dans un endroit frais puis repiquer tous les 10 cm. Attendre un an avant les 1ères cueillettes pour que le bulbe aie le temps de bien s'implanter. Les graines sont de l'année : mieux vaut tout semer.